Meam

Première colonie de vacances : comment préparer le départ ?

Quand votre enfant a l’âge de partir en colonie, il est tout à fait normal de s’inquiéter sur son premier départ. Toutefois, les parents doivent garde en tête que les colonies de vacances sont des aventures excitantes et inédites pour les enfants, aussi, il faut savoir juste bien les préparer. Pour la première colonie, voici quelques conseils afin de vous aider.

S’informer sur la colonie

L’une des premières choses à faire pour préparer votre enfant à sa première colonie de vacances 11 ans, c’est de s’informer au maximum sur l’organisme qui organise la colonie de vacances en question. Il est indispensable de connaître toutes les informations nécessaires sur l’organisme avant d’y envoyer votre enfant. Cela vous évitera les mauvaises surprises et diminuera votre niveau d’inquiétude. D’ailleurs, sachez que le choix de la colonie de vacances doit se faire avec votre enfant. Il doit se sentir à son aise durant son séjour, c’est pourquoi, vous devez choisir une colonie de vacances qui correspond à ses attentes et qui proposent des activités conformes à ses passions.

Parler de la colonie avec lui

Afin de rassurer au mieux votre enfant pour son départ en colonie de vacances 11 ans, sachez qu’il est impératif d’en discuter avec lui. N’hésitez pas à lui demander ses peurs et ses craintes éventuelles. Votre enfant devra partir le cœur léger, avec l’assurance que tout se passera bien, même si les parents ne sont pas présents. Vous devez lui parler de la vie en société qu’il devra respecter une fois sur place. Rassurez-le au maximum et parlez-lui des merveilleuses activités auxquelles il aura droit. Malgré cela, il faut éviter d’en faire trop au risque de le troubler et de le déstabiliser avant son départ.

Ne pas faire paraître vos angoisses

Il est tout à fait normal pour des parents de s’inquiéter pour ses enfants toutefois, il faut éviter de montrer aux enfants votre inquiétude et vos angoisses. Gardez vos propres peurs pour vous et rassurez votre enfant le plus possible. Il a besoin de sentir que vous êtes content pour son départ, pour son aventure. Evitez de le bombarder avec des conseils de sécurité car cela risque de l’inquiété inutilement. Il ne faut pas toutefois oublier de lui dire que les règles sont comme à la maison : il ne faut pas s’éloigner tout seul du campement, il ne faut pas parler aux inconnus, etc.

Communiquer tout au long du séjour

Le jour du départ, assurez-vous que votre enfant ne puisse pas voir vos larmes car il pourrait penser que son départ vous attriste et son séjour sera rempli de tristesse. Tout au long du séjour, veillez à communiquer de façon régulière avec votre enfant afin qu’il puisse savoir que vous pensez toujours à lui, même durant son absence. Vous pouvez lui envoyer une lettre ou l’appeler de temps en temps. Les colonies établissent déjà des créneaux destinés aux appels des parents.

Laisser un commentaire

  • Noe dit :

    Comment choisir le bon chauffagiste et éviter les pièges ?

  • loris dit :

    Bonjour,

    Ou trouver un bon plombier chauffagiste pas cher sur Paris ? Prix et tarif avis ? J’en ai besoin assez vite. Merci pour vos réponses.

    Cordialement

    Miguel

  • eva dit :

    Comment trouver un plombier chauffagiste à Paris ? Voici ma solution : j’ai eu une fois un dégât des eaux et j’ai dû appeler mon assureur habitation qui m’a envoyé un plombier chauffagiste compétent et surement à des tarifs négociés. J’essaye de garder ce réflexe maintenant et j’ai aussi conservé les coordonnées de l’artisan au cas où cela n’entre pas dans le cadre de l’assurance habitation. Parfois il peut être judicieux de prospecter dans la province proche pour trouver des tarifs compétitifs (je dis ça mais il y a tellement de concurrence à Paris, que les prix sont de plus en plus revus à la baisse

  • Nicola dit :

    C’est vrai que l’on a ce problème de payer les frais de déplacement même pour un simple devis gratuit alors autant tomber sur le bon tout de suite. Pour trouver un plombier chauffagiste honnete à Paris, le mieux c’est le bouche à oreilles. N’hésitez pas à demander au concierge de votre immeuble si vous en avez un ou à vous adresser aux commerçants du quartier qui sont là depuis longtemps et qui ont surement de bonnes adresses à vous recommander.

  • emilie dit :

    Vous pouvez, bien sûr, recueillir l’avis sur un plombier chauffagiste, pas cher, sur Paris, auprès de vos voisins, du gardien, des petits commerçants du quartier. Mais vous avez aussi moyen de vous informer sur les forum qui signalent, ça et là, les artisans sérieux et rapides pour intervenir en plomberie. J’ai sollicité les artisans plombiers du site de l’atelier des ouvriers, car j’avais ma salle de bain inondée par la fuite de mon chauffe-eau. Ils sont venus aussitôt et dans ce cas, on considère qu’un dépannage en plomberie n’est pas cher car il a évité un dégâts des eaux qui aurait pu s’étendre aux voisins des étages inférieurs.

  • bob depannage dit :

    Je trouve que ce forum sur le plombier chauffagiste pas cher de Paris répond en partie aux soucis que nous avons tous quand il nous arrive une panne de chauffage ou une fuite d’eau sur un cumulus. Les participations des uns favorisent l’info des autres qui peuvent ainsi se constituer une petit memento pour récapituler les bons tuyaux sur les bons artisans plombiers sur Paris et sa proche banlieue.

  • stephanie dit :

    Le tarif d’intervention d’un plombier chauffagiste sur Paris dépend du jour et de l’heure. En week end ou de nuit (selon l’urgence), le prix ne sera pas le même. Moi, j’ai payé environ 170€ pour le dépannage de mon ballon d’eau chaude (sans changement de ballon), en semaine, de jour. Je ne suis pas manuel du tout, certains auraient sans doute pu faire la réparation eux mêmes.

  • aymeric dit :

    Je comprends SandrineXI pour le confort que lui a apporté son assureur en lui envoyant un plombier… Pour autant, je trouve que l’assureur aurait dû produire à Sandrine une liste de plusieurs plombiers car pourquoi privilégier un plombier plutôt qu’un autre ? Bon à savoir : la majorité des plombiers et même chauffagistes sont agréés par les compagnies d’assurances et de ce fait leurs tarifs sont conventionnés en amont

  • dias raul dit :

    J’ai testé pour la première fois la Hijama ici et ce fût une très bonne expérience.
    D’abord une phase de discussion avec le praticien pour nous informer sur ce qu’est la Hijama puis la pratique ou toutes les étapes sont clairement expliquées.
    Je recommande cet établissement pour son sérieux et la confiance qu’il dégage.

  • Cohen Sarah dit :

    J’ai eu part de cette pratique du temps de mes grands-parents au Maroc. Ayant appris que cela ce faisait aussi en France, nous avons décidé avec une copine de tenter l’expérience mais sceptique des douleurs que cela pouvait engendrer. Nous avons étaient surprises que cela soit indolore (on ressent quelques picotements non désagréable). La charmante dame a su nous mettre à l’aise et nous convaincre des bienfaits de cette pratique. Très bonne expérience.

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide