Meam

L’installation d’un poêle à sa maison, ce qu’il faut savoir

Le projet d’installation d’un poêle dans votre maison peut être un investissement séduisant. D’ailleurs, chauffer sa maison de cette manière, qu’il s’agisse d’un poêle à bois ou à granulés, coûte évidemment moins cher que les autres énergies traditionnelles comme le gaz et l’électricité.

Afin d’optimiser un projet pareil, n’hésitez pas de prendre votre temps et de procéder étape par étape. Idéalement, une bonne étude s’impose afin de vous permette d’avoir un chauffage de qualité et d’un bon rendement d’une manière assurée.

Le conduit de poêle

Avant même de penser à installer un poêle, pensez à vous concentrer sur le conduit de fumées. En effet, c’est le point clé d’une telle installation et très souvent le point le plus coûteux.

Le conduit de fumées doit être efficace pour garantir une évacuation correcte en toute sécurité, bien évidemment, en suivant les normes en vigueur. Ce conduit doit également avoir une bonne qualité de tirage qui est indispensable pour un poêle bien fonctionnel.

Si votre logement dispose déjà d’un conduit, il faut vérifier ses caractéristiques et effectuer les travaux de rénovation ou d’adaptation nécessaires.

Dans le cas d’où un conduit doit être créé, pensez à le positionner dans un espace central et bien dégagé afin que la chaleur puisse se répandre plus facilement dans votre maison tout en bénéficiant de la vision des flammes. S’il est impossible de passer par le toit pour la création de son poêle, il sera plus pratique d’installer le conduit de fumées en façade.

Il est recommandé également que le conduit dispose d’une isolation bien adaptée et qu’il soit facile de démonter pour permettre un nettoyage plus facile.

Si vous cherchez à installer un poêle Orléans dans votre habitation, il est préférable de demander l’avis d’un professionnel du domaine pour éviter les événements imprévus. D’ailleurs, l’installation d’un poêle n’est pas une mince affaire, mais une affaire qui nécessite sans doute l’intervention d’un spécialiste du domaine. Le professionnel contacté saura vous conseiller sur le matériel à choisir, l’emplacement des accessoires, les couleurs les plus appropriés et autres.

L’environnement de poêle

Après avoir déterminé l’emplacement de votre poêle et du conduit de fumées, il faut penser à l’environnement d’installation, notamment si le sol supportera la chaleur et le poids du poêle et si le mur et la cloison sont conçues pour résister au feu.

Si votre habitation est bien isolée, il est fortement recommandé de prévoir une entrée extérieure d’air étanche qui vous permettra de ne pas perdre l’efficacité énergétique.

Choisir le poêle le plus convenable

Outre l’aspect esthétique du poêle, certains critères doivent être étudiés afin de pouvoir faire le choix final du dispositif à installer.

D’une part, il existe deux type de poêles, celui à bois et celui à granulés. Ce dernier, également appelé poêle à pellets, permet aux propriétaires de bien rester en chaleur chez-eux à l’aide d’un rayonnement. En effet, cet équipement est capable de se remplir lui-même et de procurer une performance inégalable. Quant au poêle à bois, les propriétaires sont capables de soit opter pour le chauffage en appoint ou pour le chauffage indépendant. La chaleur diffusée est certainement suffisante pour rester bien confortablement chez-vous. Ainsi, le propriétaire sera capable de chauffer simplement et rapidement son espace. L’avantage du poêle à bois est qu’il peut être posé dans n’importe quel type de maison.

Le rendement et la puissance du poêle à installer sont également des facteurs déterminants de votre choix. La puissance se détermine en fonction de l’isolation de votre habitation et du volume à chauffer.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide