Meam

10 conseils pour votre suite parentale

Depuis quelques années, avoir une suite parentale est devenu un must have pour les couples soucieux de préserver leur intimité.
Celle-ci regroupe 3 fonctionnalités (chambre à coucher, dressing et salle de bain souvent équipée de WC) dans un seul espace clairement délimité.

Voici 10 conseils pour aménager votre suite en associant praticité, confort et esthétique.

1. Favoriser un sommeil de qualité

Que serait une suite parentale sans une literie adaptée, garante d’un sommeil réparateur ?
Le comble du luxe est de dormir à 2 sans être gêné par les mouvements de l’autre, car ceux-ci entraînent des micro-réveils épuisants.
Pour ce faire, misez sur une réelle indépendance de couchage.
Pour un confort optimal, offrez-vous un lit double avec 2 matelas 90×190, que chacun choisira en adéquation avec sa morphologie.

2. Soigner la décoration

Faites-vous plaisir !
Les magazines féminins et spécialisés dans la maison regorgent d’idée déco pour les suites parentales.
Choisissez un style qui vous correspond : moderne, épuré, baroque, hygge…
Cet espace doit vous permettre de vous ressourcer. Vous devez vous y sentir bien.

3. Ne pas surcharger la pièce

Le but n’est pas d’encombrer votre suite avec une multitude de meubles ou d’objets.
En effet, tout doit être fonctionnel et vous devez pouvoir circuler facilement, ne serait-ce que durant la nuit.

4. Bannir le tout ouvert

Évitez de concevoir votre suite comme un loft.
Pour plus d’esthétisme et de confort, préférez un espace cloisonné qui permettra de respecter les besoins et l’intimité de chacun.
Votre conjoint travaille avec des horaires décalés ? Il serait dommage d’être réveillé par le bruit du sèche-cheveux ou la lumière de la salle de bain. Pire encore : avoir une vue sur les WC.

5. Optimiser l’espace

Les cloisons et portes coulissantes sont parfaites pour délimiter les lieux, sans rétrécir la pièce.
Pour des rangements pratiques et design, les étagères suspendues et niches dans les murs sont idéales.

6. Installer une ventilation

La présence d’une salle d’eau à proximité de la chambre et du dressing occasionnera inévitablement de l’humidité.
Pour lutter contre ce désagrément, pensez à installer une VMC adaptée.
Veillez à ce qu’elle soit silencieuse, pour que votre sommeil ne soit pas perturbé par le bruit de fond occasionné.

7. Privilégier une bonne luminosité

Se maquiller, se raser ou mettre ses lentilles de contact nécessite d’avoir un bon éclairage au-dessus du lavabo. Idem dans le dressing pour pouvoir choisir facilement vos vêtements.
La chambre à coucher, quant à elle, supportera une luminosité plus faible, voire tamisée. Installer un variateur de lumière peut être une excellente idée afin de moduler à l’envi l’intensité lumineuse.
Selon vos habitudes de vie, les lampes flexibles fixées à la tête de lit sont idéales. Elles offrent un meilleur confort de lecture et ne gênent pas votre conjoint s’il souhaite dormir.

8. Préserver l’ambiance cosy

Oubliez l’éventualité d’installer un coin bureau ou salon.
Il ne s’agit pas de créer un mini-appartement dans votre suite.
Le but n’est pas d’y travailler ou de vous isoler de vos enfants.
Elle doit rester un cocon propice au repos et à l’intimité de votre couple. 

9. Choisir un sol adapté

Le sol aura des fonctionnalités différentes selon les espaces.
Il sera douillet et chaleureux dans la chambre, mais résistant à l’humidité dans la salle d’eau.
Veillez aux risques de démarcation des différents sols lors de vos achats. Pensez, par la suite, à habillez le sol de votre chambre d’un tapis, notamment au niveau du lit, pour ne pas avoir froid au réveil.

10. Ajouter des fonctionnalités

Pensez à votre confort.
Faites poser un interrupteur au-dessus de chaque table de chevet pour ne pas avoir à vous relever pour éteindre la lumière.
Idem pour les prises électriques, utiles pour recharger le téléphone ou pour brancher votre radio réveil…