Meam

Peut-on installer une pompe à chaleur sur un chauffage existant?

Si vous disposez d’un appareil de chauffage ancien et vous souhaitez consommer moins tout en préservant l’environnement de la planète, remplacer votre équipement pour une pompe à chaleur peut s’avérer une très bonne idée.

On verra, dans cet article, si on peut installer une pompe à chaleur sur un chauffage déjà existant.

Selon le combustible initial de votre installation de chauffage

L’équipement de chauffage de votre habitation fonctionne au fioul. Le changer par une pompe air-eau est une très bonne solution. Vous pourrez garder le circuit de chauffage déjà existant, les travaux seront, par conséquent, restreints. Vous profiterez, donc, au plus rapidement, de votre nouvelle installation.

  • Cas de chauffage à fioul ou à gaz : une pompe à chaleur hybride est vivement recommandée dans une telle situation. Vous profiterez des bienfaits de la chaudière condensation et de la pompe à chaleur à la fois. La combinaison des deux s’ajuste automatiquement afin de réaliser au maximum des économies d’énergie.
  • Cas de chaudière récente: il n’est pas  nécessaire de la changer, vous pouvez poser une pompe à chaleur en relève de la chaudière. Durant la période de grand froid, c’est la chaudière qui se s’engage à se mettre en route plutôt qu’un appoint électrique. Si celle-ci est en panne, contactez un chauffagiste-plombier pour un depannage chaudiere Paris rapide! 
  • Cas de chauffage électrique : vous pourrez, dans ce cas, changer les convecteurs et les panneaux rayonnants par une pompe à chaleur air-air. Cette configuration sera la moins onéreuse à mettre en œuvre. Le modèle multisplit vous permettra d’apport le confort thermique dans une variété de pièces.

Selon le type d’émetteurs de chaleur existants

Outre l’équipement de chauffage de départ, ce critère est aussi à prendre en compte. En fait, il permet de décider quel modèle de pompe à chaleur à choisir.

  • Cas de radiateurs à basse température (BT): ceux-ci s’accordent parfaitement avec des pompes à chaleur air-eau de même type. Ces dernières offrent également une combinaison maximale grâce à des planchers chauffant à chaleur douce. Des ventilo-convecteurs peuvent aussi accomplir l’ensemble.
  • Cas de radiateurs à haute température (HT) : vous opterez, dans ce cas, pour la pose d’une pompe à haute température. L’adaptation de l’énergie renouvelable permet de réaliser  des économies de consommation. Pour autant, cet accouplage en procurera moins qu’une association de pompe à chaleur avec des radiateurs à basse température.

Selon l’étude thermique avec calculs des déperditions

L’étude thermique peut être réalisée avant de procéder au projet.

  • Elle permet de constater les pertes d’énergie au sein d’une habitation.
  • Elle estimera les bénéfices énergétiques possibles.
  • Elle aidera l’utilisateur à déterminer la puissance nécessaire du matériel afin d’assurer le confort des occupants de l’habitation.

Selon les résultats de l’étude, vous pourrez établir votre stratégie. Vous opterez pour le changement du circuit de chauffage ou bien le couplage des différentes technologies. Dans tous les cas, ces processus seront plus fiables dans un foyer bien isolé. 

   Tenant en considération du système de chauffage en place,  du type d’émetteurs de chaleur existants et de l’étude thermique réalisée, on peut décider si on pourra poser une pompe à chaleur ou non. Votre budget est à prendre en considération avant de se mettre en œuvre. Il représente également un critère décisif. 

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide